04/09/2014

Drap de plage : cet été, on est aussi des cobayes!

La tentation ultime de l'été, enfin pour moi, c'est de partir avec ma machine à coudre...

Après, dans la réalité, c'est un plan que je n'ai jamais mis à exécution, et pour cause : primo, dans le coffre, ça ne rentre pas, mais alors pas du  tout... Deuzio, la période avant de partir est généralement tellement dense niveau commandes, que j'ai juste envie de prendre mes distances avec cet engin!

Par contre, cette année, je suis partie avec, dans mes valoch's, des nouveautés pour les tester grandeur nature...
Bref, cet été, on a joué les cobayes!!!

L'objet de l'expérience et de tous mes doutes et interrogations profondes n'est autre qu'un 
drap de bain.
Le problème était le suivant : comment  réaliser une serviette qui ne prend pas de place dans le sac, qui reste d'une taille raisonnable tout en remplissant une fonction essentielle : absorber efficacement l'eau recouvrant notre corps majestueux (mais si, IL FAUT Y CROIRE).

Vous me direz, il y a la fouta, certes , mais honnêtement, un  rapide sondage de plage (ouai ça existe...) vous apprendra que nombreux sont les déçus de la fouta, les repentis de la toile qui n'éponge pas et qui se crade en moins de 2 aprems (pour un prix souvent significatif, en plus!)....

Alors voila:



La matière de base, l'idée originelle, c'est utiliser du nid d'abeille...
Mais si.... ce tissu coton avec des petites alvéoles, tellement absorbant qu'on le retrouve souvent sous  la forme de torchons, de peignoirs, ou même, dans l'ancien temps, pour les couches des enfants
(je le sais j'en avais...).



Pas de difficulté pour dégoter cette matière sur le net ou en boutique, par contre, ce qui est plus délicat, c'est de tomber sur de jolies couleurs qui changent du blanc et de l'écru trop classiques...
D'autant que pour la plage, mieux vaut viser des couleurs assez foncées, histoire de limiter au max les rencontres avec les machines à laver, qui je le rappelle ne sont pas vos copines pendant l'été 
(non mais!)

Le choix de couleur le plus hallucinant est sans conteste celui de MA PETITE MERCERIE qui, encore une fois, me fait halluciner sur la diversité des produits dispos (alors que tous les autres n'ont que du blanc...). Vous y trouverez également le choix entre 2 finitions : juste nid d'abeille ou nid d'abeille doublé éponge.... un must!
De mon côté, j'avais commandé il y a longtemps déja sur TISSUS.NET qui ne s'en sort pas trop mal niveau coloris (et niveau prix!).

J'ai donc choisi l'éponge simple, pour limiter la facture d'abord (certes on n'est que  des cobayes  mais n'oublions pas que eux ce ne sont QUE des prototypes....) mais également pour minimiser l'épaisseur du tissu et donc la place prise dans le Big Bag....


En plus mon idée était la suivante : faire deux draps classiques pour les enfants 
(de toutes manières, comme ils ne tiennent pas allongés sur la plage....
ha les vôtres aussi? Bon bah ça me rassure!) 

et une serviette king size d'amoureux, pour nous les grands...
.... Car  nous, on tient bien vautrés des heures sur la plage... 
Ha vous aussi? Très bien....

Le drap simple fait donc 1,40 m de long (c'est la largeur du tissu) par environ 80 cm de large (là c'est à vous de voir!).
Le double fait 2 mètres de large par 1,40 m de long... Certes on a les  pieds qui dépassent mais on s'en fou  : quand l'autre part se baigner ou s'acheter des chouchous, tac on s'allonge en diagonale et on feind le sommeil ultra profond = cuvage des mojitos de la veille...non seulement c'est crédible mais c'est surtout imparable (et confortable!).

Ensuite,  la déco :
J'ai opté  par un biais liberty qui fait tout le tour de la serviette pour les filles...

Biais liberty "mauvey bleu/violet" pour la mienne....

 Biais "mitsi valéria roug"e pour ma louloute

Pour les gars, je suis restée sobre en laissant le tissu brut (avec des genre de minis franges) sur deux des côtés et le reste en biais liberty AUSSI :

Pour monsieur, Biais "adeladja multicolor"

 et pour mon noun' le "cars  turquoise"

Tous viennent de chez MINIBOUILLE car il en fallait  une certaine quantité et ses prix sont imbattables!

Ensuite, quelques appliqués avec le rappel de tissu si possible....

Une libellule....

Une  moustache...


 Des étoiles....

 Et des ronds tout simples...

Privilégiez le point "appliqué" pour  les piquer... la finition n'en sera que  meilleure!!!
Par contre, repassez votre  nid d'abeille avec application avant poser le biais et les appliqués car le tissu a tendance à se rétracter légèrement au lavage.

Conclusion : un grand succès, surtout pour  les serviettes doubles qui nous ont permis de jouer à RISK sur  la  plage (toi aussi, lutte pour ton territoire  et envahi discretos tes méchants voisins....).
Non sans rire, pour de vrai, les protos sont validés et gentillement rangés pour l'année prochaine, à moins que les  enfants les adoptent pour la piscine pendant l'année, ce qui est fort probable!

Je dirais que la seule déconvenue du concept "drap de plage en nid d'abeille" reste l'incrustation des alvéoles sur la face négligemment vautrée de notre corps....
Mais bon, une fois les choses remises dans le contexte : "non ce n'est pas  de la cellulite, c'est du nid d'abeille.....", franchement, ça passe!








1 commentaire:

Abeille a dit…

Bonjour !
Avez-vous testé les draps de bain Tissage de Luz?? J'en suis fan !