29/01/2012

Travaux de couture

Travaux de couture, oui, mais travaux gourmands quand même! Faut pas rigoler non plus...
Créer permet parfois de faire de belles rencontres... Et  c'est ce qui m'est justement arrivé, grâce à mes invitations de ventes d'hiver qui ont circulé, telles des électrons fous au travers l'univers (et essentiellement dans un rayon de 300 m autour de mon domicile, cordonnées GPS à l'appui!). C'est donc comme ça que j'ai rencontré une autre bidouilleuse et qu'on a décidé, dans un élan de folie incontrôlé, de mettre en commun  nos talents dans un atelier ayant pour objectif de créer de petits macarons en tissus.
L'opération était ambitieuse car minutieuse, aucunement besoin de la machine à coudre car tout devait être fait à la main, de la première à la dernière couture... Bon là, on s'est dit même pas peur, d'autant que ça nous a valu une virée chez Mondial Tissus pour récup le matériel (et trainer un peu bon d'accord...). Et puis faut savoir prendre des risques dans la vie, alors voila : on a toutes les deux imprimé le tuto et moi pour ma part j'ai discrètement dégainé mon traducteur automatique anglais/ français (bah oui il est en anglais le bougre!)... au moins pour calculer les dimensions du matos à acheter!
Le totu le voici :
En gros il vous faut :
- Si vous choisissez 2 boutons à recouvrir en métal marque Bohin diamètre 38 min (3,5€ chez Mondial Tissus ou sur internet sans pb) => une fermeture éclair de 12 cm + chutes de tissus + chutes de ouatine + chute de biais + chute de ruban
- Si vous choisissez 2 boutons à recouvrir en métal marque Bohin 48 min (4,5€ chez Mondial Tissus ou sur internet
) => une fermeture éclair de 15 cm + chutes de tissus + chutes de ouatine + chute de biais + chute de ruban
Bref, c'est chiadé mais au moins c'est esprit recyclage!
Donc nous voila lancées, les yeux rivées sur le tuto, Barbara heureusement a une maîtrise de l'anglais plus développée que la mienne (comment ça y'a pas de mal???), moi j'en étais limite à regréter les patrons  de couture en japonais, quand MIRACLE, un macaron à commencé à apparaitre sous nos yeux éblouis ( et accessoirement nos doigts crispés sur nos aiguilles...).

Pour ma part j'avais eu la chance de tomber sur les derniers boutons à recouvrir en 48 mm ce qui me donnais un plus d'aisance en termes de précision...Ayant choisi d'appliquer, une fois n'est pas coutume, c'est vrai, le tuto à la lettre, je me suis retrouvée avec ce résultat là :






Alors ok, ça rend franchement bien, mais y'a juste un petit souci, pas du tout détaillé dans le tuto initial : comme on utilise le fond du bouton à recouvrir pour faire le centre du macaron (en tissu beige pois blancs juste au dessus), bah c'est hyper ajusté et du coup très proche de la fermeture... Conclusion : IMPOSSIBLE D'OUVRIR OU DE FERMER LE MACARON pour cause de fermeture obstruée...Bouhouhhouou....

Donc là il fallait agir, j'ai démonté les 2 centres finalement trop rigides pour les remplacer par un morceau de tissu rond que j'ai fixé sur la base bombée par un morceau de double face...ensuite je l'ai cousu consciencieusement à la fermeture éclair mais en faisant attention à laisser quelques mm avec le bord!


Cette fois-ci ça fonctionne nickel... j'hésite entre le donner à la Lili pour y ranger ses petites dents qui sont en train de se faire la malle, de me le garder égoïstement comme joli porte clef (le petit ruban fushia à pois servant d'accroche) ou comme mini écrin pour ranger précieusement des baques auxquelles je tiens... Dernière solution : pour transporter les éventuels médocs à ingurgiter dans la journée... et là ceux qui me  connaissent bien savent que ça va servir...carrement!

Juste pour le fun, voici les photos du deuxième macaron (avec les boutons taille 38 mm cette fois-ci). Franchement sur un deuxième essai, l'affaire peut être réglée en une heure avec un minimum de concentration... Ma copine KK (elle se reconnaîtra) en est désormais l'heureuse propriétaire!!!




J'espère que ce débrief de tuto vous donnera des envies de travaux d'aiguilles... aller, au coin du feu avec un bon digeo, ça peut le faire....clairement, ça peut le faire... Et c'est ainsi que les macarons se multiplièrent!

2 commentaires:

Baba a dit…

Je confirme, un bien beau moment de création.
Les macarons d'Elsa étaient vraiment appétissants...

Nathalie B. a dit…

C'est trop beau! Bravo c'est une super idée.

Bises.