26/01/2013

Housse de couette en 20 minutes...et la taie d'oreiller qui va avec!

Avant t'avais 24 heure chrono, maintenant, ça fait plus rêver personne... J'suis sure que le concept de la housse de couette faite maison avec la taie d'oreiller qui va bien en 20 minutes chrono a bien plus d'avenir!!!

C'est typiquement le genre de projet  couture que l'on peut faire à ses débuts, quand on maîtrise pas grand chose (p'têt même pas ses propres nerfs) mais qu'on est plein de bonne volonté. Par contre, âmes sensibles et puristes de la couture et du boulot bien fait s'abstenir, car ça pourrait être un choc....Disons que c un peu à l'arrache, mais que ça le fait bien quand même.... pour preuve :


                                                    AVANT                                  APRES


Objectif : réaliser une housse de couette 140x190 (donc lit d'enfant une personne) pour ma Lili qui se traîne des parures de lit pour le moins bébé et vieillottes à la fois! Plus, changer des princesses et des chats japonais qui nous  sont proposés quasi systématiquement dans ce domaine... C'est pour cela que j'avais acheté, il y a maintenant plus de 2 ans je crois (en fait, rien n'est jamais  perdu) ces deux tissus chez Mondial Tissu!
L'idée c aussi de minimiser le coût d'achat des matières premières (le tissu en l’occurrence) car il en faut plus de 2m recto et verso et donc la note peut vite devenir bien plus élevée que pour  une  housse de couette toute faire achetée dans le commerce  (ce qui serait dommage c sur, mais que fait-on du plaisir de faire les choses par soit même, hein ma brave dame????).
Je prends donc toujours un tissu  à motif pour le dessus et un coton uni pour le dessous (car sans motif c moins cher!). Il y a souvent des imprimés sympas (genre Disney) chez Toto Tissu à Saint Germain en Laye, ou sinon sur Tissus.net comme  cet imprimé qui me fait de l'oeil : tissu kokeshi rose...même en turquoise il est mieux (sur Butinette)ou celui ci trop chasse aussi!

Il vous faut :
-Tissu motif : 3 metres (2,3 m pour la housse de couette + 65 cm pour la taie  d'oreiller)
- Tissu uni assorti : 2,3 m
- du fil
- une machine à  coudre ou mieux....une surjetteuse!!!!! (pour les incultes, une machine qui coud et fait à la fois des finitions très très propres genre industrie textile mais dans ton salon... bref, avec ça, tu en surjettes un max!!!! cette blague ne cessera donc jamais, c'est pitoyable!)

10h00 : grave au taquet, je me lance (mes 4h30 de sommeil pour cause spectacle d'Enfoirés ne sont en aucun cas un frein à ma motivation)
=> je place mes 2 morceaux de tissus (même pas lavés,même pas repassés....non mais à l'arrache j'vous dit!) face contre face en évitant les plis...
Franchement, c peut être la phase la plus pénible car il y a pas mal de tissu à manipuler!
Je me rends compte au passage que j'ai acheté genre 5 mètres de tissus à pois et que je ne sais pas pourquoi....(ln, tu te rappelles toi, je crois que tt là?????)

10h05 : ça dépasse sur un côté, je prend la décision de couper le rabb'

10h08 : je positionne une autre housse à l'envers sur les 2 tissus pour m'en servir de patron (là n'ont plus le modèle n'est pas repassé,  au moins c cohérent!!!!)
Je décide de laisser plus de largeur que le modèle car mes enfants sont les heureux propriétaires de couettes suédoises plus larges que la norme...Du coup je gratte 10 cm  ce qui m'arrange....

10h10 : je lance la découpe, uniquement du pied finalement (puisque je garde la largeur du tissu), en me basant sur le modèle:


 Et voici le résultat : NICKEL!!!!

10h13 : je fixe les 2 parties ensemble avec quelques aiguilles ici  et là....

10h15 : j'attrape le tout et me dirige d'un pas décidé vers ma copine la surjetteuse. Je commence par surfiler (une machine classique fait ça  très bien, un beau point zigzag n'a jamais empêché personne de dormir...) les deux bords du bas (séparément bien sur) par lesquels on enfilera la couette le moment venu:
la vache, c'est trop la classe cette finition

toi la machine t vraiment trop forte


10h17 : j'attaque le tour de la housse, c'est à  dire tous les bords restant qui devront être cousus et surfilés ensemble. L'avantage de la surjetteuse, c'est qu'elle "avale" le tissu vraiment plus vite  que la machine ; du coup, sur des grandes distances bien droites comme ici, ça dépote!!!
Avec un machine classique, comptez environ 15 minutes pour coudre tout le tour puis repasser en zigzaguant.

10h20 : c'est fini!!! La housse de couette est fin prête, il ne reste plus  qu'à la  retourner et, pour  mon cas, la laver (en principe, faut bien que je vous le dise, les tissus se lavent avant de les coudre, à froid et sans lessive pour fixer les couleurs....).

Attaquons  nous maintenant à la taie d'oreiller : c'est tout simple, il vous faudra à peine quelques minutes de plus, et c'est sympa d'avoir l'ensemble!!!!
L'objectif est d'obtenir un carré de 65 cm x 65 cm avec un rabat d'environ 20 cm à l'intérieur....Ce qui correspond exactement à la largeur de notre tissu => 65+65+20=140 cqfd!!!

10h25 :  (j’enchaîne grave, j'suis trop une dingue!!!!) je découpe une bande de 65 cm (+1 cm pour les coutures) dans mon tissu à motifs : je vérifie que mes motifs seront bien visibles et correctement positionnés (pour moi, les canards!).
Ici c'est facile de couper droit, je n'ai qu'à suivre les pois....

10h28 : Je replie un côté de mon tissu (endroit sur endroit, c'est à dire les motifs à l'intérieur de mon enveloppe) sur une largeur de 65 cm....
Petite précision : comme je suis toujours à l'arrache, je ne fais ni ourlet ni surfilage sur les 2 bords (droite et gauche) de mon tissu...Tout simplement car je profite de la finition même du tissu, mais bien sur vous pouvez rajouter cette étape et faire un petit ourlet de chaque côté : cela viendra légèrement raccourcir votre rabat ce qui n'a aucune espèce d'importance!

10h29 : je rabat ma bande restante (à droite sur la photo ci dessus) comme si je fermais une enveloppe!
Me voici donc avec un carré de 65 x 65 (+ ou - les coutures)

10h30 : je fixe le pliage avec quelques aiguilles et retourne voir ma surjetteuse qui se langui de moi.... Elle surjette comme une malade les bords du haut et du bas....

10h33 : c'est fini! Je retourne mon oreiller (enfin celui de ma Lili), voici ce que ça donne :

 Comme d'hab, je crois que les inscriptions sur le bord du tissu (marque, nom du modèle et couleurs utilisées) vont se retrouver à l’intérieur de l'oreiller mais pas du  tout : elles sont visibles sur l'envers... Tampis, à force de faire la même conner***, on va dire que c'est ma marque de fabrique!!!

Une fois le tout lavé et installé, ça rend super bien, ma Lili est aux anges :

 Et moi j'aime décidément ce mélange fuchsia / anis...j'me dis que les 2,50 m restant pourraient bien me servir à m'en faire une pour moi, de couette!!!!

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Coucou,
Oui j'etais là et j'ai fini celle d'Adèle en Décembre!!
Il me semble que tu en avais pris plus pour te faire une couette.
Quelle classe cette finition!

Pepa Serra a dit…

J'aime vraiment ce modèle pour mon nouveau epeda. Bon travail!

madame H a dit…

Super tuto, et j'adoooore ce tissu. Et quoi, que vois-je ?! tu as la même surjeteuse que moi !!! ma janome rose d'amouuuuur !!
Bon allez, il faut que j'aille faire mes housses de couette ^.^

Anonyme a dit…

65+65+20=150
CQFD

Kenzy a dit…

Très belle housse de couette fait maison ! Ah si moi aussi je savais coudre de mes mains !

Annick bertolotto a dit…

bONJOUR
MERCI POUR CES EXPLICATIONS
Je débute en couture et tes explications sont parfaites je n ai pas de surgeteuse juste une machine a coudre mais je pense y arriver quand meme .
a bientot
cordialement

Elsa a dit…

Bonjour Annick, merci pour ton message... Je t'envoie plein d'ondes positives pour cette première housse de couette, qui, j'en suis certaine, sera un vrai succès!!!

Michelle Dodo a dit…

Les housses de couettes sont très jolies!Merci pour les belles photos.

Elsa a dit…

Merci Michelle, à bientôt!